Olivier Zablocki, père de Radiophare, n’a rien perdu de son utopie énergique et diablement entraînante.

Il signe cette semaine le manifeste fondateur, intitulé la Grande cuisine, d’un projet de services d’information à la personne dans le cadre d’un programme baptisé RadioCapitale.

Il prend soin de désamorcer la critique française contre ce genre d’emplois. Une critique qui nous avait déjà valu l’enterrement par Philippe Séguin (alors ministre du Travail) de ces "petits boulots". Des emplois qui permettent pourtant de remettre le pied à l’étrier de chômeurs. Ne vaut-il d’ailleurs pas mieux se réinsérer dans le monde du travail plutôt que de se morfondre au RMI, pire qu’un " petit boulot " ?

Pousse un peu ton raisonnement Olivier et imagine quelques applications concrètes pour une meilleure compréhension du projet.

Peut-être avez-vous un avis à lui donner ?

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer