Le magazine Business 2.0 est mort. Les magazines papier qui parlent d’Internet n’intéressent personne ? Mais peut-être que publier du papier est un non sens quand on parle du Web.

Et ne pas « faire partie d’Internet » est un non sens pour un magazine comme le rappelle Alexis qui nous a traduit l’opinion de Jeff Jarvis sur ce décès prématuré :

 » Pourquoi diable [Business 2.0] n’a pas commencé ou soit passé online ? S’il n’avait été pensé comme un produit, mais comme une communauté, il aurait pu être le media qui aurait montré comment les choses fonctionnent. Il n’avait donc pas de groupe dans Facebook pour le sauver. Il était produit par une compagnie « modèle 1.0 » qui l’a pensé en terme de bien plutôt que comme un espace. CQFD. « 

A ce propos, je suis bien déçu par Médiapart au bout de quelques mois d’abonnement…

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer