webleads-tracker

covoiturage-le-figaro.jpgDans un article sur les effets de « l’essence chère« , le Figaro explore les différentes formes de covoiturage comme solution au renchérissement du pétrole. Le Figaro-magazine du 31 mai, qui s’étendait sur les changements induits par le « pétrole cher », évoquait lui des scénarios dans lesquels les entreprises organisaient pour leurs salariés du covoiturage ou des ramassages en bus.

Très bien, autant ne pas gaspiller en roulant seul dans sa voiture.

Mais il est symptomatique que les solutions imaginées ne remettent pas en cause le traffic automobile. Difficile de changer des habitudes, même complètement démodées et inadaptées.

C’était déjà bien stupide à l’échelle de la planète de gaspiller autant et de perdre tant de temps dans des navettes quotidiennes domicile-bureau. Pourquoi ne pas profiter de la flambée du prix du pétrole pour s’organiser autrement?

Optons pour le télétravail, cela sera encore plus efficace que le covoiturage. Et souvenons-nous : il vaut mieux ne pas encourager la mobilité car l’immobilité est un luxe !

FacebookLinkedInTwitter

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer